Actu’nature

Les opérations scientifiques

Le Plan de gestion 2017-2026 définit les enjeux de conservation de la nature et les opérations à mener sur la réserve naturelle.

Le comptage Wetland International

Comptage Wetlands 2020 de la réserve naturelle de Moëze-Oléron et son site fonctionnel

Les bilans nationaux 2020 : synthèse nationale, synthèse limicoles côtiers, fiches espèces et le guide de saisie des données

Bientôt le comptage de la mi-janvier !

Les suivis scientifiques

L’année est ponctuée d’un ensemble de suivis permettant de suivre la richesse spécifique de la réserve naturelle, et de mettre l’accent sur des tendances d’évolution d’effectifs. Ces suivis sont les témoins de l’état de santé des écosystèmes présents qui font le caractère exceptionnel de la réserve naturelle.

 

La migration à la loupe

La réserve naturelle est une source de connaissance du patrimoine naturel. Les opérations de baguage des oiseaux sont un des moyens de mieux appréhender le comportement et les spécificités des espèces d’oiseaux.

Le travail sur le suivi des limicoles avec des géolocalisateurs se poursuit et très bientôt des articles seront diffusés sur la Barge rousse et le Pluvier argenté.

En avant première ici le trajet d’un Pluvier argenté nicheur en péninsule de Yamal et hivernant dans la mer des Pertuis.

Vous êtes curieux? alors, en avant-première deux autres trajets de Pluvier argenté ici et encore ici.

Rappel du contexte : dans le cadre du projet de baguage collaboratif LIMITRACK (LIENSs/LPO) des émetteurs GPS ont été déployés sur plusieurs individus de Pluviers argentés depuis 2017. L’objectif initial est de comprendre les déplacements des oiseaux lors de leur cycle hivernal, et de mesurer l’importance des Réserves Naturelles Nationales des pertuis charentais pour cette espèce. Des données complémentaires viennent nous renseigner sur les trajets de migrations et sur les zones de reproduction dans le haut arctique sibérien.

Depuis 2019, trois individus nous livrent pour la première fois leur incroyable parcours de migration, données uniques jusqu’à ce jour en France. Sur ces trois oiseaux, deux migrent jusqu’à la Péninsule du Yamal et un autre sur la mythique Péninsule du Taïmyr pour aller se reproduire! Un quatrième oiseau est revenu dans les Pertuis charentais mais doit décharger ces données avant de nous relever lui aussi son trajet de de migration…suspense !


L’actu des bagueurs ici !

 

Les commentaires sont fermés.